Tous les articles par Elio Scintu

Hors-Cadre #4 : Vers un métier

Le témoignage complet, publié sous forme d'articles hebdomadaires sur ce site, fait l'objet d'un livre publié par l'association La Lanterne.
Une rencontre avec Manon Soavi aura également lieu le 9 janvier 2020 à Toulouse.

La Lanterne : Revenons sur ton parcours, tu n’as jamais été scolarisée mais tu as suivi des cours au conservatoire et es devenue pianiste, comment cela s’est déroulé ?
Manon Soavi : La première fois que j’ai joué du piano, j’avais trois ans. J’étais chez des gens, j’ai découvert le piano et je me suis mise à en jouer. À cinq ans, après des efforts financiers importants de mes parents, j’ai finalement eu un piano et j’ai ensuite refusé tout enseignement académique, ou non académique d’ailleurs ! Je ne voulais pas apprendre, je voulais jouer.

Manon à 12 ans

Lire la suite

Hors-Cadre #3 : La liberté des enfants

Le témoignage complet, publié sous forme d'articles hebdomadaires sur ce site, fait l'objet d'un livre publié par l'association La Lanterne.
Une rencontre avec Manon Soavi aura également lieu le 9 janvier 2020 à Toulouse.

La Lanterne : Tu n’as pas été scolarisée, aujourd’hui tu es mère d’un enfant de presque huit ans, quel rôle joue la notion de liberté pour toi ?
Manon Soavi : Il faudrait arriver à définir ce qu’est la liberté… On peut reparler des hommes préhistoriques : est-ce que les hommes préhistoriques étaient libres ? Mais libres de quoi ? S’ils ne chassaient pas il n’y avait pas à manger, et au Moyen-âge c’était pareil… est-ce qu’on peut considérer les aristocrates comme plus libres parce que plus libres de faire leurs choix ? Mais leur liberté était conditionnée par leur classe. Est-ce que les paysans ou autres étaient plus libres ? Moins libres ? En fait ça dépend du point de vue. Ça dépend de ce que nous pensons être la liberté…
Qu’est-ce que ça veut dire être libre ?

Manon à 5 ans

Lire la suite

Hors-Cadre #2 : Travail ou Activité

Le témoignage complet, publié sous forme d'articles hebdomadaires sur ce site, fait l'objet d'un livre publié par l'association La Lanterne.
Une rencontre avec Manon Soavi aura également lieu le 9 janvier 2020 à Toulouse.


La Lanterne
: Tu as et as eu des activités multiples : pianiste, aïkidoka, responsable communication, mère de famille… quelle est ta conception du travail ?
Manon Soavi : Je me sens proche de la façon dont J.F. Billeter (1) envisage les choses lorsqu’il fait référence à Tchouang Tseu (2) et à l’activité propre, à l’activité humaine. Je pense que les humains ont besoin d’une activité ; ils font des choses.

Manon à “Musique Buissonnière”, 1998, 16 ans

Lire la suite

  1. Jean-François BILLETER : né en 1939, il est un sinologue suisse, professeur émérite de l’Université de Genève []
  2. Lévi J., Les œuvres de Maître Tchouang, Editions de l’encyclopédie des nuisances (2010 []

Hors-Cadre : Présentation

L’association La Lanterne (1) est née du désir de promouvoir un certain type de rapport à l’apprentissage et au travail. Afin de témoigner de parcours différents, nous avons réalisé une interview auprès de Manon Soavi en mai 2019.
Manon Soavi (2) n’a jamais été scolarisée. Pianiste, mère, aïkidoka, enseignante d’arts martiaux, responsable de communication, Conseiller Technique de l’École Itsuo Tsuda (3) ; ni le parcours ni la personne ne se laissent définir tant le chemin est individuel, hors-cadres.
Le témoignage complet, publié sous forme d'articles hebdomadaires sur ce site, fait l'objet d'un livre publié par l'association La Lanterne.
Une rencontre avec Manon Soavi aura également lieu le 9 janvier 2020 à Toulouse.
Dans ce premier texte, Manon Soavi se présente et introduit le cœur du sujet.

 
Comment tout a commencé
Je suis née en 1982 mais mon histoire commence bien avant. Pour situer mon discours il faut prendre en compte mon éducation, la manière dont nous avons vécu en famille. Pour cela j’ai repris, en l’écourtant un texte écrit par ma mère, Tania. Ce texte a été écrit pour une thèse sur la non-scolarisation dans laquelle nous avons été pris, parmi d’autres familles, comme sujet d’étude (4).

Estelle, Régis et Manon Soavi en 1993

Lire la suite

  1. Le centre culturel La Lanterne propose aux enfants comme aux adultes de découvrir ou redécouvrir l'apprentissage comme moyen d'expression et d'épanouissement, à travers l'organisation d'ateliers et de rencontres. www.la-lanterne.org, www.10dalmatie.org []
  2. Manon SOAVI: http://soavimanon.rifleu.fr/ []
  3. www.ecole-itsuo-tsuda.org []
  4. Olivier KELLER. Denn mein Leben ist lernen p.44 Édition Arbor Verlag. 1999 []

Non-sco, et après ?

version pdf
Si vous pensez trouver derrière ce titre un article qui vous explique ce qu’est la non-scolarisation, vante ses bienfaits et vous rassure en citant les fabuleux parcours auxquels cette décision peut mener, vous pouvez immédiatement fermer cette page !
Je trouve qu’il est essentiel de savoir que la possibilité de ne pas scolariser les enfants existe, je connais des adultes qui n’ont pas été scolarisés dont les parcours mériteraient d’être partagés et je consacre mon temps à faire connaître et permettre ce qu’il est convenu d’appeler « les apprentissages autonomes »1. Je suis donc une convaincue, c’est pourquoi j’aimerais aller plus loin dans la réflexion.

Lire la suite

  1. Holt J. (2014). Les apprentissages autonomes, Comment les enfants s’instruisent sans enseignement. Éditions l’Instant Présent []

La Future Lisière

En ce mois de juin, les Échos se font porteurs de nouvelles sur les projets de La Lisière.

Jusqu’ici, il y avait la petite Lisière et la grande Lisière, désormais, les enfants et moi sommes tournés vers “la future Lisière” ! En septembre prochain, nous nous installerons dans une antique toulousaine nichée au fond de la cour du numéro 10 de la rue Dalmatie.

Lire la suite

Sco, non-sco, enfants, adultes, hommes, femmes etc…

version pdf

Depuis quelques mois, La Lisière creuse la question de l’école tout en poursuivant ses aventures quotidiennes. Notre quotidien s’en est donc trouvé imprégné : nous avons eu de nombreuses discussions à propos de l’école avec les enfants, de nouveaux parents à la recherche d’écoles différentes ont pris contact, j’ai suivi une formation pour créateurs d’école… Et pourtant, parallèlement à cela, la vie de La Lisière a continué, autonome, le jeu est toujours au cœur de nos journées, les nouveaux arrivants ont trouvé ce qui leur convenait, et la structure est restée la même. Mince alors, tout ça pour ça ?

Pas tout à fait, cela a permis de faire un grand tri dans les discours, les idées, et de cheminer vers ce que nous souhaitons vraiment : un lieu “hors-catégories”, ce qui ne nous empêchera pas de devenir un jour une école.

Lire la suite

école or not école ?

version pdf imprimable

Jusqu’ici, La Lisière a accueilli des enfants dont l’âge allait de 3 à 17 ans. Certains enfants sont donc arrivés lorsqu’ils avaient 3 ans, ils sont d’abord venus avec leurs parents, puis seuls, plus tard ils ont rencontré d’autres enfants. La Lisière est devenue un lieu qui fait partie de leur quotidien où ils jouent, bricolent, apprennent et rencontrent d’autres personnes. Ces enfants ont maintenant bientôt 6 ans et “il est temps d’aller à l’école”, ce qui m’amène à approfondir ma réflexion autour des apprentissages et des terrains susceptibles de les favoriser.


 
Lire la suite